Bibliothéque d'Elsamarie

Titus Premier parmi les Apôtres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Titus Premier parmi les Apôtres

Message  elsamarie le Ven 15 Oct - 9:27

Hagiographie de l’apôtre Titus, Premier parmi les Apôtres, Père de l’Église


Vita de Titus le Grand, le Beau, l’Intelligent


Titus naquit en Galilée, près du Lac de Tibériade, une dizaine d'années avant la naissance de Christos. Il passa une enfance heureuse dans une famille de pêcheurs. Son père gagnait de quoi bien nourrir sa famille, et Titus grandit dans un confort certain, même s'il n'a jamais connu de grand luxe. Épargné par la faim, nourri de manière saine, ayant grandi au grand air, Titus acquit une forte stature car son père se privait de viandes pour lui. On disait de lui qu'il était un roc sur lequel on pouvait se reposer. Il n’en restait pas moins fort intelligent à force de manger du poisson, qualité reconnue aux pêcheurs. Quand il fut suffisamment âgé pour son père (car grand et fort il l’était), il commença à pêcher avec lui. Son ardeur, son dévouement et sa force en firent quelqu'un de respecté dans toute la région. Titus vivait pour sa famille, pour la pêche et sa communauté. A l'âge de 18 ans, il épousa une fille de son village, mais de cette union ne naquit aucun enfant. Titus en garda longtemps une grande amertume tant il aurait voulu connaître avec un fils la relation qu'il avait eu avec son père durant sa jeunesse.

Il était âgé d’une vingtaine d'années quand éclatèrent des troubles avec l'occupant romain. Ces derniers voulaient acheter aux pêcheurs de Judée pour quelques modiques écus romains, favorisant ainsi des populations plus dociles car plus pauvres tout en exportant les poissons vers d’autres provinces. Les pêcheurs de Tibériade s'en allèrent manifester pacifiquement à Jérusalem, la capitale de la province. En chemin, ils rencontrèrent d'autres groupes qui se joignirent au fur et à mesure au point que ce fut une grande foule qui arriva devant le palais du représentant de Rome. Grâce à son intelligence, sa stature et à sa réputation, Titus devint le porte-parole des pêcheurs qui négocia avec les Romains, sans jamais céder à la violence mais bien avec intelligente diplomatie. Il obtint ainsi un bon compromis et retourna chez lui avec une excellente confiance qui le fit gagner en réputation. Il fonda avec d'autres une association de pêcheurs dont il devint le coordinateur. Cette expérience lui fut très utile par la suite pour espérer devenir un jour artisan en rencontrant l'impartial conseiller du gouverneur.

Vita de l’Apôtre Titus le Saint, disciple de Christos


Un beau jour, un prêcheur étranger vint au village. Il parlait bien et avait un grand charisme. Titus qui, jusqu’ici, ne s'était jamais vraiment intéressé au Très-Haut, fut séduit par le discours de cet homme, par la parole de Christos. Ils discutèrent longuement, au bord du lac ou lors de pêches. Christos aimait beaucoup cet homme fort et droit, intelligent de surcroît, cette âme pure qui ne cherchait que la simplicité. C'est ainsi que Titus devint l'un des apôtres de Christos. Pour suivre son nouveau mentor, Titus dût se séparer de sa compagne. Comme ils n'avaient pas d'enfants, il estimait que le mariage n'avait porté tous ses fruits, sans que cela fût la faute de l'un des époux. Il demanda conseil à Christos, qui le conforta dans sa décision et donna son accord pour la séparation. Une fois cette séparation prononcée, Titus accorda à son ancienne compagne la moitié de ses économies ainsi que la maison conjugale. Puis il partit sur les chemins.

Durant les années qui suivirent, il fut le compagnon de Christos. Discret mais toujours serviable et souriant, il était respecté par tous les apôtres. Il reste néanmoins celui vers qui le Prophète se tournera pour lui donner la plus pieuse mission qui soit. Voici ce qu'en rapporte la Vita de Christos :
Citation:
Christos se tourna alors vers Titus, qui se tenait là… « Titus, approche, mon ami. Titus, tu es fort et vigoureux. Tu peux m'aider à porter cette communauté; tu seras mon second. Va Titus, tu es un titan, et c’est avec l'aide de ta force que je bâtirai une Église titanesque ! »

La disparition de Christos fut un choc pour Titus comme pour tous les autres. Mais, fidèle à sa réputation de roc sur lequel on peut se reposer, notamment pour l’Église dont Christos lui avait donné la charge, il garda toujours sa bonne humeur, son sérieux et devint une référence, un pilier au service de ses compagnons. Rapidement, les apôtres se séparèrent. Chacun se choisit une voie, une façon bien particulière de servir Christos et son message. Juste avant la séparation, Titus distribua à chaque apôtre une bague portant une pierre pourpre, un rubis, en souvenir de leur amitié et de leur mission. La bague de Daju fut remise à Anaclet, un jeune homme qui était devenu l'ami de Titus et Samoht. Titus prit ensuite une décision capitale : partir pour Rome, le centre de l’Empire et bientôt de leur Église ! Mais il ne partit pas seul, Samoht et Anaclet le suivirent dans son périple.

Débarquant dans les Pouilles, Titus et ses deux compères passèrent dans les villes des Abruzzes et en particulier sa capitale l'Aquila où il séjourna quelques jours. Il profita de sa présence en ces terres pour enseigner les préceptes d’Aristote et Christos à la population locale qui avait su l’accueillir avec une hospitalité digne du Livre des Vertus. La ferveur aristotélicienne fut telle dans la capitale des Abruzzes que ses habitants édifièrent dans chaque halle une église. [note du copiste : Samoth n’est pas clair, il précise dans ses mémoires que Titus aurait donné aux Aquilani son bâton dont l’extrémité supérieure s’arrondissait en volute. Aujourd’hui appelé plus communément crosse, ou houlette, le-dit don est gardé religieusement en la cathédrale de la ville. Ils ne la brandissent que chaque 29 juin lors d’une grande procession qui lui est consacrée.]

Vita du « Papa » Titus


Enfin à Rome, Titus, Samoht et Anaclet achetèrent un appartement dans une insulae de l’Aventin près du Tibre - là où s’installera le futur Saint-Siège -, et chacun se mit à diffuser le message de Christos. Pêchant le jour, prêchant la nuit, Titus fit quelques adeptes. Il concentra cependant ses efforts sur les gens qui connaissaient déjà le message d'Aristote, mettant en avant la continuité des messages et la complémentarité des enseignements. De nombreux convertis se tournaient alors vers Samoht et le culte qu'il avait mis en place. Titus, lui, continuait son chemin, telle un rocher dévalant la pente des Sept Collines, détruisant tous les obstacles impies.

Un jour qu'il buvait et mangeait dans une taverne avec des amis, il se passa un évènement extraordinaire. Samoht lisait une missive de Paulos sur la nécessité de se choisir un chef et rappela aux personnes présentes que Christos avait expressément désigné Titus, mais ce dernier le contesta modestement puis se tut. C'est alors que quelqu'un ouvrit une fenêtre. Une colombe entra dans la pièce et voleta sous les poutres. Elle en détacha des herbes qui y étaient suspendues, et des branches de basilic, l'épice des rois, vinrent se poser sur la tête de Titus. Tous y virent un signe de la royauté spirituelle de Titus. Titus se leva et dit :
Citation:
Titus : « Mes amis, mes frère, je ne suis pas un roi ! Je ne suis que le serviteur du très haut, et toute puissance ici-bas ne vient que de la reconnaissance par ses pairs. »
Samoht : « Titus, tu es notre roi spirituel. Tous ici nous le reconnaissons. Sois notre guide, toi le roc de sagesse, toi notre père, notre papa. »

C'est ainsi que Titus devint le premier "papa", car l'Église était comme son enfant, lui qui avait tant souhaité devenir un père aimé. Et il remplit cette tâche avec ferveur et humilité. Il se heurta l'Empereur qui, jaloux de ses prérogatives, préférait l'ancienne religion lui permettant de maintenir le peuple dans un état de servitude et de dépendance. Mais fort de leur nouvel état, en effet une fois arrivés à Rome, Samoht et Titus étaient devenus érudits voie théologie qui allait bientôt devenir celle de l’Église, le nombre d'Aristotéliciens augmenta rapidement grâce à leurs efforts. Excédés par ce prosélytisme, les Romains enfermèrent Titus et ses disciples en prison après un court procès pour trouble à l'ordre public.

Il y resta quelques longs jours car la Charte des Juges ne permettait plus à l'Empereur. Durant sa captivité, Titus jeté en prison ne put pas se nourrir, et subit donc les conséquences liées à cela jusqu'à atteindre l'état squelettique, mais il était maintenu en vie jusqu'à sa sortie de geôles pour ne pas en faire un martyr. Conscient que la fragile enfant que Christos lui avait confié espérant la voir aussi forte que son Titus, ce dernier écrivit une missive à un de ses amis encore libre et en qui il croyait pour sa succession. Message qui lui fut bien transmis car nous en avons son contenu qui suit :
Titus a écrit:
J’écris ce texte de ma prison car je pense que ma mission approche de sa fin.

Je t’écris à toi Linus, mon ami, car je désire que tu poursuives après moi ce que notre sauveur Christos a commencé en Judée et pour lequel il est mort en martyr.

Je ne sais ce que sont devenu les autres apôtres et je te charge de les retrouver et d’organiser la diffusion de la foi et la formation de nos prêtres. Ne cédez pas à la tentation du fer mais ne recherchez pas non plus à mourir inutilement en martyr, car la vie est un cadeau précieux que Notre Créateur nous à fait.

L'Église doit devenir est une société visible, qui se reconnaîtra à quatre traits caractéristiques, elle doit être : une, sainte, aristotélicienne et apostolique.

Le lien qui relie la divine quintessence pour nous maintenir proche du Créateur n’existe que par Sa volonté et à travers Christos et ses apôtres. Car c’est à nous que ce lien a été premièrement donné; et il sera transmis par l’effet de la charité infinie de Dieu pour ceux qui restent fidèle au message des prophètes.
Le message divin, transmit par les prophètes doit être gardé et préservé par ceux qui serrons les évêques parmi les évêques pour qu’il soit impossible à l’Église de Christos d’errer et devenir infidèle au dogme.
Il est nécessaire aussi d’éloigner toutes les autres sociétés qui usurpent le nom d’Église. Car étant conduites par l’esprit de l’hérésie ou de la créature sans nom, elles sont dans de très pernicieuses erreurs, soit pour la doctrine, soit pour les mœurs.
Toute fois le chemin sera long mais j’ai vu en songe que tu viendras à Rome finir la construction de ce qui deviendra le cœur de notre société de fidèle à la parole qui nous a été enseignée par le messie lui même.

Je compte sur toi mon ami, pour continuer la marche que j’ai entrepris avec Kyrène, Calandra, Adonia, Hélène, Ophelia, Uriana, Thanos, Paulos, Nikolos, Samoht et même cet infidèle de Daju...

Le porteur de ce message te remettra aussi un trousseau de clés, l’une d’elle ouvre la crypte où nous nous réunissons en secret, il pourra te guider et te protéger mais restez discret car pour l’heure nos ennemis cherchent à nous faire disparaître. Tu trouveras aussi dans cette crypte sept portes dont chacune s’ouvre avec une des clés que je te fait porter, derrière la septième porte se trouve la liste de nos fidèles les plus sûrs, avec eux tu pourras continuer notre œuvre.

Mais les Romains ne voulant pas le voir mourir en prison au risque d'en faire un martyr lui proposèrent de participer aux jeux du cirque. Titus accepta cette condition pour libérer certains de ses compagnons. Dans le cirque étaient dressées neuf énormes croix pesant chacune plus de cent kilos, l'une pour lui et les huit autres pour huit de ses amis. L’Empereur de Rome lui dit que pour chaque croix qu'il arracherait du sol lui ou un des siens serait relâché... Titus réussit à arracher et coucher les huit premières croix, ne laissant que la sienne... mais il tenait à peine debout....

Titus franchit la porte de la prison soutenu par un légionnaire. Il était faible, décharné et malade. Ses amis reconnaissaient à peine le "roc de Dieu". Samoht vint à sa rencontre, le soutint, l’amenant discrètement vers la crypte où ils se réunissaient. Là-bas, il resta dans cet état entre la vie et la mort, sans parler, comme si le Très-Haut ne le souhaitait pas encore. Si bien que les disciples restèrent à son chevet pour le veiller. Au lendemain du troisième jour, des patriciens romains se présentèrent, ils avaient été touchés par l’éther durant les jeux du cirque où ils avaient vu Titus.

Mais il n’y avait pas qu’eux, les princes de tout l’Empire et même au-delà, vinrent. C’est alors que le lieu même et les alentours étaient peuplés par les langues, les visages, les couleurs. Tous, dans un calme inquiétant, attendaient leur tour. Cette suite surprenante venait pour adorer, ou plutôt rendre ses hommages à celui qu’il considérait désormais comme le nouveau Primus inter pares, le Pontifex maximus. Ces patriciens et ces princes venaient faire allégeance au premier Pape de l’Histoire. Et ce n’est que quelques jours plus tard, quand tout cela se calma finalement…
Citation:
« Laisse-moi mourir debout, face à mon Créateur », dit Titus essayant enfin de se relever.

Tous s’écartèrent alors, ses disciples, les futurs cadres de cette Église naissante que les souverains temporels venaient de reconnaître et auxquels ils ne feraient plus obstacles au risque de s’attirer les foudres du Très-Haut qui allait rappeler son serviteur émérite auprès de lui, aux côtés des Prophètes.
Citation:
« Seigneur, je viens vers Toi. Pardonne-moi, ma mission n'est pas terminée, mais Linus est sur le coup ! »

Et il mourut là, à la lumière du matin qui venait l’enlever à Samoht et ses compagnons. On aurait dis qu’une main invisible retenait son corps pour l’allonger doucement sur le sol froid. C’était le 29 juin… Sa dépouille fut transportée dans la crypte où un caveau fut creusé à cet effet. Aujourd’hui la Basilique St-Titus de Rome est construite sur cette crypte où un gisant représente le "roc de Dieu" sur lequel repose l’Église.

Traduit par frères Maisse Arsouye, Nsaymar et Pons d'Agoult
avatar
elsamarie

Messages : 2195
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum