Bibliothéque d'Elsamarie

Cours N° 1 : La science et son développement à travers le temps par LGA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cours N° 1 : La science et son développement à travers le temps par LGA

Message  elsamarie le Jeu 14 Oct - 16:49

Afin de comprendre et de suivre l’enseignement de l’art de la médecine et de la chirurgie, il m’apparaît nécessaire voir primordial de nous pencher dans ce premier cours sur le développement de cet art à travers les siècles, non pas dans un cours historique mais en quelques étapes importantes, dont je vous livre ici l’essentiel.

Approche historique

En 395 à la mort de Théodose , l’Empire Romain est partagé entre ses deux fils

L’Empire d’Orient d’une part et L’Empire d’Occident de l’autre , qui voit la Gaule envahie de toute part avant que Clovis et les Francs ne se rendent maître d’une grande partie du territoire.
Au VIII ème siècle la dynastie Mérovingienne est remplacée par les Carlovingiens et Pépin le Bref soutenu par le Pape est nommé Roi.
Sous Charlemagne fils de Pépin, il y eut une première renaissance littéraire le grec n’était pas encore tout à fait oublié en Occident, cependant après lui l’ignorance ne fut plus aussi profonde.
Pendant que la civilisation déclinait en Occident, elle s’élevait en Orient sous l’Empire des arabes et des Khalifats ( Bagdad , Cordoue ).

En Occident , quelques écoles romaines auraient enseigné la médecine jusqu’au VII ème , mais ce qui marque cette époque c’est l’avènement de la renaissance arabe et en Italie les débuts de l’Ecole de Salerne dont nous auront encore l’occasion de parler.

A la fin du Xème siècle , la dynastie des Capétiens remplaça celle des Carlovingiens. Les deux siècles suivants seront ceux des grandes croisades. Les villes, le commerce et l’industrie se développent et un rapprochement s’occasionne entre les échelons de la hiérarchie féodale.
Les communes que l’Eglise avait organisé en paroisse s’affranchissent peu à peu et l’aristocratie et la bourgeoisie se forment. C’est aussi la naissance des premières corporations.

Pendant cette période, la civilisation arabe arrive à son apogée, de nombreuses écoles obtiennent une renommée considérable et en sortent des ouvrages traduits en latin dès la fin du XI ème siècle.
La médecine est également en progrès, les médecins se réunissent en corporation dans plusieurs villes et promulguaient les premiers enseignements auprès de leurs apprentis.

C’est au XIV ème siècle que l’enseignement devient de plus en plus important, on enseigne dans les universités la Théologie, le décret ou le droit Canon , les arts et la médecine comme à Montpellier par exemple.
Les manuscrits grecs et arabes sont traduits difficilement en latin et repose sur le savoir des auteurs arabes et grecs.

Je me propose donc de dispenser cet art selon l’approche historique dans un premier temps, car nous verrons combien cette science s’appuie sur le savoir de ces cultures.
C’est donc sur les fondements des grands auteurs grecs et arabes qu’il faut chercher les origines des doctrines médicales.
avatar
elsamarie

Messages : 2195
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cours N° 1 : La science et son développement à travers le temps par LGA

Message  elsamarie le Jeu 14 Oct - 16:49

Partons donc de la médecine grecque dans ce second chapitre

La médecine grecque

Celle-ci est étroitement liée à la philosophie comme nous le verrons, ainsi Pythagore établi « la Théorie des quatre éléments » qui sont innés de tout les corps

Empédocle y ajouta des qualités :

Sauriez vous me citer ces éléments et leurs qualités ?
avatar
elsamarie

Messages : 2195
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cours N° 1 : La science et son développement à travers le temps par LGA

Message  elsamarie le Jeu 14 Oct - 16:51

Reprenant donc chacune des réponses , le Grand Commandeur poursuivit le cours

Pythagore établi donc « la Théorie des quatre éléments » qui sont innés de tout les corps à savoir
La terre, le feu, l’air et l’eau.
Empédocle y ajouta des qualités :
Le froid et le chaud associé a l’air et au feu , le sec et l’humide se rapportant à la terre et à l’eau.
Jusqu'à Hippocrate , la médecine n’était étudiée que par les philosophes. Ainsi Hippocrate sépara t il les deux arts pour faire progresser chacune de ces sciences par l’autre, il établit des lois dans l’étude de la médecine.

Aussi Galien s’en inspira pour le voir comme le législateur de la médecine mais aussi de la science et de la philosophie. Précurseur il précède les dogmes philosophiques de Platon, Théophraste et Aristote. Ce dernier domine la médecine et la philosophie au moyen âge.

Platon, élève de Socrate et contemporain d’Hyppocrate croyait en l’immortalité de l’âme.
Dans sa philosophie , les idées résident en Dieu qui est leur substance commune, elles sont perçues par une faculté supérieure , par la raison , ou sont les réminiscences d’une vie antérieure. On doit s’efforcer de réaliser l’idéal du bien et ressembler à Dieu.

Mais penchons nous davantage sur Aristote.

Aristote, élève de Platon, rejette la doctrine de l’idéal et de celle des idées innées.
Il donne ainsi un précepte fondamental pour comprendre l’étude de la science.

Je vous le livre et il est à retenir

Toute réalité réside dans les objets individuels et les points de vue sous lequel ces objets peuvent être envisagés se réduisent au suivant :
Les éléments dont chaque chose est composée, sa nature intime ou son essence, sa cause et le but ou la fin vers lequel elle tend.
D’où la distinction des quatre principes, la matière, la forme, la cause efficiente et le principe final. Principes qui doivent se retrouver en tout.
Il présente Dieu comme la fin ou le but du monde, comme le centre auquel tout aspire.
Combattant les idées innées de Platon il avait la prétention de tout déduire, par le raisonnement, d’un petit nombre de principes. C’était la scolastique.
avatar
elsamarie

Messages : 2195
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cours N° 1 : La science et son développement à travers le temps par LGA

Message  elsamarie le Jeu 14 Oct - 16:52

Il admet les quatre éléments et les quatre qualités. Il divise ainsi les parties :

Les parties simples, qui ne peuvent être divisées qu’en partie semblable à elles-mêmes, se sont les parties similaires ( liquides, solides, os, chairs, nerfs et tendons )

Les parties composées ou dissimilaires qui constituent les principaux organes et les membres.
C’est aux arabes et aux grecs émigrés de Constantinople qu’est due principalement la connaissance et la propagation en Occident des ouvrages d’Aristote.




S’agissant d’Hyppocrate à présent disons de lui qu’il est contemporain de Socrate.
Dans ses ouvrages l’on retrouve les quatre éléments ainsi que les quatre humeurs ( sang , bile , pituite et atrabile )
Ces quatre humeurs sont fondamentaux pour s’approprier les connaissances médicales et nous les retrouveront tout au long de notre développement.
Cependant sa notoriété fut bien moins imposante que celle de Galien car ces ouvrages ne nous sont pas encore traduits et parvenus a cette époque.


Galien

Nous allons a présent consacrer une large partie de notre approche historique à celui qui sera l’une des principales références dans l’étude de l’œuvre du chirurgien Guy de Chauliac ( XIII ème ) sur lequel je souhaite m’appuyer pour vous livrer cet enseignement de l’art de la médecine et de la chirurgie.

Médecin grec, né à Pergame, il exerça à Rome et le nombre de ses ouvrages est considérable.
Il a été traduit en latin et en arabe au XII ème siècle, par Gérard de Cremone.
Guy de Chauliac eut deux traductions latines à sa disposition l’une faite sur l’arabe , l’autre sur le grec par Nicolas de Reggio au XIV ème siècle.

Galien rédigea sa doctrine sur les idées d’Hyppocrate sur les éléments et sur les humeurs

L'un ou l'une d'entre vous a t il connaissance de sa doctrine médicale ?
avatar
elsamarie

Messages : 2195
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cours N° 1 : La science et son développement à travers le temps par LGA

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum