Bibliothéque d'Elsamarie

La cuisine médiévale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La cuisine médiévale

Message  elsamarie le Mar 5 Oct - 11:46

La cuisine médiévale



La cuisine médiévale peut aujourd'hui surprendre. Les habitudes alimentaires au Moyen-âge sont en effet très différents des notres, et les saveurs et médiévales ne sont plus forcément au goût du jour. Dans cette page, focus sur la cuisine médiévale de nos ancêtres du Moyen-âge.

La cuisine médiévale ou le goût des saveurs acidulées



Contrairement au Moyen-âge, nous avons souvent perdu le goût des saveurs acidulées. Il ne reste guère plus que les cornichons, la moutarde, l'escabèche et les piments pour nous le rappeler.

Dans la cuisine médiévale, la plupart des sauces qui accompagnent les viandes (ou volailles ou poissons) grillées sont très acides. Le cuisinier du Moyen-âge ne dédaignait pas non plus un filet de citron dans les sauces.

En cuisine médiévale, au Moyen-âge, l'acidulé repose sur un mélange vin + vinaigre, parfois vin + verjus (jus de raisin vert) ou encore vin + vinaigre + verjus. La cuisine médiévale aime l'aigre-doux : les hommes du Moyen-âge fabriquaient aigre-douces avec du sucre, du miel ou des fruits.

La cuisine médiévale ou les vertus des épices



La cuisine médiévale utilise les épices en grande quantité.

Au Moyen-âge,les épices - produits de luxe - sont réputées diététiques (favorisant la digestion). A l'époque médiévale, les épices sont sèches et réduites en poudre.

Les principales épices utilisées sont la cannelle et le gingembre, puis le clou de girofle (en poudre), la noix de muscade, le macis, la maniguette (ou graine de paradis), le safran (pour colorer), le poivre, la cardamome, le galanga (garingal), le poivre long.

Les recettes médiévales peuvent être épicées au goût des clients. Les hommes du Moyen-âge les aimaient très épicées.

La cuisine médiévale, une cuisine colorée au Moyen-âge



La cuisine médiévale apprécie tellement les couleurs qu'elles . figurent assez souvent dans les recettes.

L'aspect visuel au Moyen-âge est aussi important que le goût. Certains seigneurs employaient un artisan maître dans l'art de rhabiller les volailles pour mieux les présenter aux convives.

Le gras dans la cuisine médiévale



Au Moyen-âge, la cuisine est grasse : L'huile d'olive, le saindoux et le lard sont très utilisés. Le beurre, aliment du pauvre, est quasiment absent des recettes de cuisine médiévale. Quant à l'huile d'arachide, elle était encore inconnue à l'époque médiévale.
avatar
elsamarie

Messages : 2195
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum