Bibliothéque d'Elsamarie

Chartre de l'ost alenconnais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chartre de l'ost alenconnais

Message  elsamarie le Mar 21 Sep - 13:42

Charte allégée de l'Ost, soumis au conseil après étude par le haut commandement et acceptée à la majorité.


Article I - Structure et Fonctionnement de l'Ost de l'Alençon



I-I :

Tout habitant d'Alençon peut se présenter au Poste de garde, les Maistres de garnisons décident alors si la recrue peut se voir remettre les clefs du bureau de recrutement.
Il y dépose alors une candidature écrite sous cette forme:

Vostre Grasce, moi, [Nom du soldat], humble Alençonnais me présente devant vous en toute humilité, et vous assure ainsi de me mettre à votre service loyalement et sans intérêt aucun si ce n'est celui de vous servir. Je vous jure obéissance, je jure de faire preuve de discrétion et de réserve et vous assure de mon dévouement envers Vostre Grasce et ses officiers en tout temps, jusqu'à ce que le Très-Haut me prenne en son royaume ou que ce serment soit rendu caduc.


Le capitaine décide ensuite de son intégration ou non. Il devient dès lors officiellement un membre de l’Ost en la qualité de recrue. Il devra de fait donner sa fiche de suivi et la tenir à jour hebdomadairement en caserne, ainsi que prendre en force régulièrement. Un soldat qui s’engage dans l’Ost doit y rester pour une période de trois mois minimum.


I-II :
L'Ost du Duc d'Alençon se divise en 4 garnisons soit autant que de villages sur le territoire alençonnais, ces garnisons sont les suivantes :

* Garnison d'Alençon
* Garnison d'Argentan
* Garnison de Mortagne
* Garnison de Verneuil





I-III :
Les états d'alerte et la mobilisation s'organisent comme suit :

Les états d'alerte sont visibles sur le panneau d'affichage de chaque garnison, à tout moment de la journée.

* État d'alerte : repos.
les soldats peuvent vaquer à leurs occupations à leur convenance. Chaque semaine, un soldat par garnison sera maintenu sur le pied de guerre pour assurer un tour de garde.
* État d'alerte : pied de guerre.
les soldats doivent se tenir prêts au départ, veiller sur leur courrier le plus régulièrement possible. S'ils n'ont pas reçu d'ordre avant 18 heures, Les soldats pourront travailler normalement.
* État d'alerte : mobilisation.
Lorsque la mobilisation est décrétée les soldats exécutent les ordres donnés par leurs chefs de groupe sans les discuter. Si aucun ordre n'est transmis avant 18 heures, les soldats peuvent vaquer à leur occupation.




Article II - La Hiérarchie


II-I :
L'échelle hiérarchique au sein de l'Ost d'Alençon se présente comme suit :


* Le Duc d'Alençon est le chef de l'Ost et a toute autorité sur celui-ci, il peut ainsi révoquer tout officier de l’Ost d’Alençon.


* Le Capitaine dirige le Haut Commandement par délégation du Duc, et veille à la bonne marche de l'Ost Ducal. Il doit être Érudit, de préférence voie de l'Armée, capable de constituer et de diriger une armée.
Il est aussi Capitaine Royal et fait partie de l'État Major du Domaine Royal. Il est chargé de transmettre les directives de l'EMDR et d'agréer les armées formées en Alençon.


* Le Connétable, élu au conseil par le peuple et nommé en poste par le Duc, est le responsable de la logistique et veille à ce que les soldats en mission soit armés, ravitaillés et payés par les soins du Duché. Le Connétable est un membre du Haut-Commandement.


* L'Intendant est nommé par le Haut-Commandement jusqu'à démission ou révocation. Il fait parti du Haut-Commandement. Il est le centralisateur des demandes des maîtres de garnison et un partenaire privilégié entre le Connétable et l'Armée. Il gère entre autres le calcul des soldes, le ravitaillement des casernes et les demandes en armement des soldats.


* Les Capitaines des Armées du Duc sont des notables ayant reçu l'ordre de former une armée. Ils peuvent être membre de l'Ost ou exercer une simple mission sur ordre du Duc. Ils sont membres du Haut-Commandement et y reçoivent les ordres du Duc ou du Capitaine.


* Le Maistre d'Armes est nommé par le Haut-Commandement jusqu'à démission ou révocation. Il fait parti du Haut-Commandement. Il fait passer un test de connaissances à toute nouvelle recrue qui aura au préalable consulté les ouvrages de la bibliothèque de l'Ost alençonnais. Ce test, s'il est réussi, permet de valider l'intégration des recrues dans l'Ost.
Le Maistre d'Armes enseigne aussi la pratique des armes et des techniques de combat sur un terrain d'entraînement totalement Res Parendo.


* Le Maistre de Garnison est nommé par le Duc après concertation avec le Haut-Commandement, il est chargé de la bonne tenue de la garnison d'un village. Ils sont au nombre de 4, chacun ayant la charge d'un village : Alençon, Argentan, Mortagne ou Verneuil.
Il est le responsable du recrutement sur son village d'affectation. Il veille à la formation continue des soldats de sa garnison. Le Maistre de Garnison est un membre du Haut-Commandement.


* Le Sergent est nommé par le Maistre de garnison après validation par le Haut-Commandement. Il a la charge du commandement d'un groupe de 5 à 8 soldats. Il assiste le Maistre de garnison dans le recrutement et la formation si besoin est.


* Le Soldat et la recrue obéissent à la hiérarchie dans le but de défendre les intérêts du Duché d'Alençon. La présence quotidienne à la caserne est vivement recommandée.




Quelque soit son grade, chaque soldat fait également partie d'un corps d'armes.
Quatre corps se côtoient au sein de l'Ost:

* L'Infanterie est l'unité de base du dispositif armé. Le fantassin peut aussi bien être armé d'épée ou de hache pour les combats en mêlée qu'une arme de haste à vertu plus défensive. Si elle est la moins stratégique dans sa formation, l'infanterie demeure essentielle dans le rapport de force entre deux armées.

* L'Archerie permet à la fois d'engager le combat à distance et de jouer la première ligne de défense. L’archer est vêtu légèrement pour pouvoir rester libre de ses mouvements. Pour sa survie, il dispose cependant d'une arme supplémentaire (couteau, épée).

* La Cavalerie est composée d'hommes expérimentés. Elle est utilisée pour sa puissance et sa faculté à perforer les rangs ennemis. On distingue la cavalerie légère montant des chevaux rapides et armée d'épées maniables et la cavalerie lourde à la monture plus lente et entièrement cuirassée qui le plus souvent est équipée de lances.

* Le corps médical est composé de chirurgiens-barbiers. Sous la direction du Haut-commandement, le chirurgien-barbier fait passer les visites médicales, participe à la guérison des blessures et maux légers, veille à la bonne présentation des soldats.

* L'Aumônier est promu parmi les soldats de l'Ost mais ne combat pas, il ne doit donc pas porter d'arme.
Celui-ci est nommé par le Haut-Commandement, en accord avec l'Église Aristotélicienne.



II-II :
Le Haut-Commandement est l'organe décisionnaire de l'Ost du Duc d'Alençon.

Il se compose du Duc, du Capitaine, du Connétable, de l'intendant, du Maitre d'Armes, des quatre Maistres de garnison et des Capitaines d'armée d'Alençon, qui sont membres du Haut-Commandement de par leur fonction.

Le Haut-Commandement décide des orientations de l'Ost Alençonnais, ainsi que de la validité des missions. De même le Haut-Commandement peut à la demande d'un de ses membres statuer sur le recrutement d'un individu.


II-III :

Des grades.

* Duc :

* Capitaine :

* Connétable :

* Intendant :

* Maistre d'arme :

* Maistre de garnison :

* Sergent-chef :

* Sergent :

* Soldat de première classe :

* Soldat :

* Recrue :

* Chirurgien-barbier :

* Aumônier :



II-iV :
De la hiérarchie au niveau ducal.



La hiérarchie au niveau ducal et l'ordre dans la distribution des ordres s'établit comme suit :

* Le duc

* Le capitaine

* Le connétable (si absence du Capitaine)

* Les quatre Maistres de garnison

* Le Maistre d'arme, l'Intendant





II-V :
De la hiérarchie au niveau des garnisons.


La hiérarchie au niveau d'une garnison s'établit comme suit :

* Le Maistre de garnison

* Le sergent-chef

* Le ou les sergents

* Les soldats de première classe

* Les soldats de seconde classe

* Les recrues, la recrue devient soldat après deux mois d’ancienneté dans l’Ost et après avoir réussi le test de connaissance donné par le Maistre d’armes ainsi que la visite médicale au sein de l'hôpital.





Article III - Droits et Devoirs du Soldat



III-I :
Des Devoirs.

* Devoir d'obéissance : tout soldat doit obéir aux ordres d'un supérieur hiérarchique.
* Devoir de réserve : Tout soldat est tenu au secret tant sur les structures, effectifs, armements que sur les missions en cours ou à venir.
* Devoir de présence : Tout soldat se doit d'être mobilisable à tout moment sous un jour franc.
* Devoir d'information : Tout soldat se doit de transmettre à un supérieur toute information utile à la sauvegarde des intérêts ducaux. De même, tout soldat se doit en cas de démission de fournir une missive
informative au Capitaine et à son supérieur direct. Le capitaine décidera lui-même d'accepter ou non la-dite démission.



III-II :
Des droits.

* Droit de solde : Tout soldat de l'Ost du Duc reçoit une compensation pécuniaire ou alimentaire pour chaque jour de mobilisation non travaillé.
* Droit de Permission et de démission : Tout soldat peut être dégagé de sa charge temporairement à condition de prévenir par missive le Capitaine au plus tôt. De même, tout soldat peut démissionner s'il ne se trouve pas en mission par simple missive au Capitaine et après acceptation de la démission par celui-ci. Il devra alors restituer tout matériel prêté gracieusement par le Duché.
* Droit d'équipement : Tout soldat en mission pour le Duché d'Alençon sera armé d’une épée et d’un bouclier, sauf en cas de décision inverse du Haut-Commandement.






Article IV - De l'arsenal ducal et du paquetage des soldats.


IV-I :
Tout soldat d'Alençon se verra attribuer une épée et un bouclier pour deux écus symboliques de la part du Duché. Son paquetage lui sera remis après 60 jours d’ancienneté attestée et passage concluant à la visite médicale. Le soldat sera responsable de ses armes et devra en répondre à son Maistre de garnison pour tout changement si ces dernières venaient à être détériorées pour quelque raison que ce soit. Les armes devront être rendues si le soldat quitte l'Ost sauf sur dérogation du Capitaine.


IV-II :
De la solde

Le soldat recevra une solde (attribués sous forme Crédits de Solde) différente suivant les missions :

-Patrouille et surveillance de frontières se déroulant en lance, le soldat percevra dès la fin de la mission, 3,5 Crédits par jour de mission. Les soldats auront le droit de demander la nature de leur solde (viande, poisson et autres denrées qui sont disponible auprès du Connétable).

-Pour les guerres, au sein d'une armée, chaque soldat se verra attribuer tous les jours alternativement 1 Crédit (représentant le maïs et le pain en alternance).
Le salaire sera de 4 Crédits.

1 Crédit équivaut à la tranche de 4 à 6 écus (suivant la situation économique du Duché), au soldat de choisir sa rémunération, soit en écus dans la limite de 75% du total de la solde, soit- ou en complément à rémunération pécuniaire-en nourriture sur la base des prix ducaux en vigueur; On déduit alors la valeur des Crédits de Solde sur les marchandises commandées. Une liste de la valeur des denrées ou de la devise est disponible en caserne et modifiable à tout moment par simple ordre d'un Conseiller du Duché ou par le Capitaine de l'Ost.[/color]

Chaque fois qu’un soldat part en mission, il devra rendre un rapport de mission dans le carnet de bord présent dans sa garnison, le rapport fera office de justificatif.
Attention ! Un rapport incomplet correspond à une solde moins grande que si le rapport avait été complet.

Article V - De la justice militaire.


V-I :

Tout soldat entrant dans l'Ost devient un représentant privilégié du Duc en portant fièrement les couleurs d'Alençon. Il se devra donc d'être un modèle pour ses concitoyens et se conformer strictement aux lois d'Alençon ainsi qu'à la présente charte qu'il a juré de respecter par serment.

Tout manquement au sein de la caserne sera considéré comme « oisiveté » ou « trahison », selon gravité.
L’insubordination, la mutinerie et l’insolence, tout manquement aux articles de la présente charte ainsi que toute rupture unilatérale du serment sera automatiquement porté devant la cour de justice ducale et le soldat sera poursuivi pour trahison.
La fonction d'un soldat pourra être retenue comme une circonstance aggravante pour tout manquement aux lois Alençonnaises


Fait au château de l’Alençon,
Le 09 septembre 1458


Ludilau du Ried,
Duchesse de l'Alençon.
avatar
elsamarie

Messages : 2195
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum