Bibliothéque d'Elsamarie

Les mots courants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les mots courants

Message  elsalucie le Mar 10 Aoû - 13:34

LES MAUX DE VENTRE

Constipations
En cas de constipation vous devez prescrire :

* Une tasse d'infusion de liseron, additionnée de graines de lin et de miel, un quart d'heure avant le petit déjeuner, donc a jeun afin de favoriser l'action de l'estomac, cela à une action purgative.
* Une tasse d'infusion de fenouil après les deux principaux repas.
* Trois ou quatre tasses d'infusion de pissenlit dans la journée
* Une cuillerée de sirop de pêche pur ou en tisane le soir au coucher


Diarrhées

* une tasse d'infusion de feuilles de mélisse plusieurs fois par jour.
Pensez également à bien hydrater le patient.


Menstrues douloureuses

Utiliser :

* Une infusion d'alchémille pour calmer les règles douloureuses et réguler les menstruations
* De la fleur d'Armoise en infusion pour favoriser la régularité du cycle des femmes, tout en atténuant leurs désagréments.
* Des feuilles de benoite en infusion
* Du Persil en infusion à boire dans la journée par petites tasses à intervalles réguliers, calme les spasmes douloureux qui accompagnent souvent les règles.
elle facilite la digestion et stimule la circulation sanguine.


Ballonnements

* De l'huile essentielle d'Angélique (faite avec la racine) contre les douleurs et les spasmes intestinaux.
* Une infusion de graines d'anis
* Une infusion de feuilles et de baies de lauriers, contre les douleurs d'estomac,les ballonnements.
* On peut également mâcher une feuille de laurier avant le repas : elle facilite la digestion.
* Une infusion de menthe prêle, deux fois par jour après le repas, elle combat la paresse de l’estomac et de l'intestin.



LES MAUX DE TETE

Utiliser :

* Une infusion de feuilles de benoîte, qui calme les maux de tête grâce à l'huile essentielle et au tanin qu'elles contiennent.
* Une infusion de fleurs de camomille, utile pour calmer les maux de tête et les douleurs diverses.
* Du jus de feuilles fraiches de coriandre sur le front
* De l'huile essentielle de menthe poivrée sur les tempes et le front.
* Une infusion de fleurs de tilleul, légèrement sédative qui calmera la migraine.
* Une lotion de fenouil, tièdes ou froides, trois fois par jours sur le front pour combattre la migraine et maux de tête chroniques.



PROBLEME OCULAIRE

Trouble de la vue :

On ne connait que deux types : la myopie et la presbytie.
Ils peuvent être palliés avec des pierres de lecture. Qui sont en réalité des cristaux de roche taillé. Ils pallient la presbytie (Dès le IXe siecle)
Et grâce à des verres concaves mis au point au XVe siecle.


La cécité

Et bien malheureusement, on ne guérit pas un aveugle...
En tant qu’infirmier(e) notre rôle sera avant tout d’accompagner et d’encourager le patient qui vient de perdre la vue. Et de lui réapprendre les premier pas vers une certaine indépendance.


Les conjonctivites

on les soigne en faisant des bains d'yeux avec une infusion de camomille.



LES MAUX DE DENTS

Regarder avant tout la dentition pour voir s’il n’y a pas un abcès ou une dent qui pourri. Si tel est le cas je vous conseille de faire venir le médecin (barbier ou chirurgien, sachant que ce sont principalement eux qui s’en occupe) pour arracher la dent.
Sinon vous pouvez prescrire une infusion de camomille pour la douleur ou si vous arrivez à en trouver, les clous de girofle sont très efficaces aussi.

Dentition adulte


Les chiffres ne correspondent a rien de particulier si ce n’est pour ceux qui sont en vert au nombre de dents que nous possédons pour les autres je pense que cela a du servir a l’auteur de ce dessin, mais dans tout les cas cela n’a aucun intérêt pour nous.
A votre niveau vous devez savoir les noms que porte les dents si certain ne le savent pas je vais les afficher au tableau.



Pour l’ordre de la poussé dentaire, en règle général les deux premières incisive de la maxillaire inférieur sorte vers l’âge de 6 ou 8 mois, mais certain bébé sont plus précoces, d’autre les font plus tard.
Ensuite vient les deux incisives de la maxillaire supérieur, puis toujours sur la maxillaire supérieur les deux autres incisives, ensuite les incisives de la maxillaire inférieur, puis les premières molaires, les canines et les secondes molaires.



LES MAUX DE GORGE

Commencer par regarder l'intérieur de la gorge et écouter la toux puis prescrire :

* De faire bruler des baies de génévrier en fumigation.
* D'inhaler une infusion au thym pour lutter contre l'infection respiratoire;
* un sirop de fleurs de bourrache pour combattre la toux;
* Un sirop de coquelicot pour calmer les irritations de la gorge
* Une infusion de mauve comme désinfectant de la gorge et pour apaiser la toux;
* une cuillerée de miel le soir au coucher comme antiseptique



LA GRAVELLE


La gravelle n’est rien d’autre que des petites accrétions solides de minéraux dissous dans l'urine et que l'on trouve dans les reins ou les uretères.
Les hommes sont principalement touchés par la gravelle qui malheureusement est assez douloureux tant que le petit cristallin n’a pas été évacué.

Lorsqu’un patient se présente à vous demandez lui d’abord d’uriner dans un petit flacon, afin que vous puissiez constater par vous même le dépot puis :

* Utiliser des feuilles d'airelle avant floraison, en teinture mère en désinfectant urinaire.
En application locale.

* Une infusion de bruyère associée aux feuilles de busserole qui élimine l'urée tout en étant un puissant désinfectant urinaire et à la bourrache, qui facilite le cours des urines.
En boire au moins deux litres par jours afin de bien éliminer.

* Faites lui boire aussi une infusion de feuilles de fraisiers et de fleurs de verges d'or qui lutte contre les calculs et les maladies de reins.



L’APOSTUME

Une aposthume est en fait un abcès qui à perçé et qui supure.
Au départ, c'est une infection, locale, puis on constate une destruction progressive des tissus qui sont refoulés.
C'est en général pas joli à voir et ça dégage souvent une odeur nauséabonde.

Le traitement consiste à :

* Nettoyer la plaie avec une lotion à base de feuilles de cassis finement broyées et séchées et d'essence de marjolaine comme antiseptique.
* Ensuite appliquer un cataplasme de feuilles de barbane écrasées pour accelerer la cicatrisation et apaiser la douleur puis une compresse de miel.
* Faites boire une décoction de bardane sucré au miel pour aider à traiter l’infection



ENTORSES, FOULURES ET DOULEUR MUSCULAIRE

Entorses et foulures
Il faut allonger la personne, tâter la cheville doucement pour vérifier si ce n'est pas cassé . En cas de fracture, c'est le médecin qui réduira l'os.

Vous devrez :

* Appliquer un enveloppement à base de racines fraîches de consoude.
* Appliquer des feuilles de barbane écrasées en cataplasme pour apaiser la douleur et l'enflure.
* Et prescrire du repos


Douleur musculaire
On peut utiliser des pétales de coquelicots séchés en tisane.
Ses effets apaisants se font sentir sur l'adulte, mais surtout sur les jeunes enfants
(on mélangeait autrefois du coquelicot à la bouillie des enfants pour faciliter leur sommeil).
On peut aussi en faire un sirop de coquelicot.

On peut aussi utiliser de l'écorce et des feuilles de frène en tisane.
L'infusion de feuilles (5 g pour 1/4 litre) .Attention, à court terme la tisane aura un effet laxatif.

Vous pouvez sinon utiliser une tisane de passiflore pour apaiser la douleur musculaire,
des feuilles et des fleurs de reine des prés en crème pour appliquer en massage sur les zones douloureuses.
et prendre un bain d'infusion de tilleul.



LES FRACTURES

Les premiers éléments pouvant faire penser à une fracture sont :

le mécanisme : choc, chute
la douleur, apparue brusquement et localisée
l'impotence fonctionnelle : il est douloureux ou impossible d'effectuer certains mouvements ;
la déformation : formation d'un œdème (gonflement), angulation du membre (fracture avec déplacement), enfoncement,
la présence possible d'un hématome

Il faut avant tout immobiliser la personne et réduire la fracture. C'est à dire qu'il faut d'un geste sec et rapide remettre l'os en place.

Une fois l'os remit en place, il faut le stabiliser en posant une attelle en bois, et bandée.
Il n'y a rien d'autre à faire si ce n'est préscrire des tisanes contre la douleur (comme pour les migraines) ou un bon verre d'alcool.





LES COUPURES LEGERES

* La première chose est de vérifier la gravité de la coupure puis de nettoyer les plaies avec des feuilles fraîches de Thym finement broyées qui peuvent être utilisées en décoctions, en frictions, compresses ou lotions selon l'étendue de la coupure.

* Appliquer ensuite du miel sur la plaie afin de favoriser la cicatrisation des plaies et éviter l'infection et la fièvre.

* Et faites boire de l'infusion de tilleul pour calmer la douleur.



MORSURE OU PIQÛRE

Piqure d’insecte

* Se frotter avec des fleurs de lavande
* la feuille fraîche, écrasée calme l'irritation des piqûres d'insectes et constitue un pansement d'urgence en cas de blessure
* Plantain :Les feuilles fraîches, lavées dans l'eau bouillie et broyées, s'emploient en cataplasmes sur les plaies qui guérissent mal, les ulcères variqueux, les dartres ; écrasées et frottées sur la peau, elles calment les piqûres d'insectes ( guêpes, abeilles, moustiques ).


Morsure

En cas de morsure...De serpents par exemple, les premiers secours se résument généralement à rassurer la victime, en se basant sur le fait que 50% des morsures sont blanches, donc sans inoculation de venin et que parmi les morsures franches, il en reste une grande proportion où le volume de venin injecté n'est pas suffisant pour engager un pronostic vital et à veiller à la garder immobile, dans une position semi-assise ou allongée.
Il faut entailler la plaie, poser une sangsue qui nettoiera la morsure et placer un linge propre pour que la plaie ne s'infecte pas.
Beaucoup de morsures cependant sont mortelles!!

Quand aux autres morsures : Chiens, chevaux, rats, renards...
Vous pouvez appliquer une lotion à base d'angelique et d'ail sauvage : Elles sont utilisée contre les piqûres et les morsures d'animaux venimeux, pour panser les blessures infectées et traiter l'eczéma.



LES BRÛLURES

* Application de lotions ou compresses d'huile de lavande.
*Les pétales de lys, frais ou macérés dans l'alcool sont un excellent antiseptique et accélèrent la cicatrisation des brûlures.
* Il est aussi possible d'utiliser le calendula (souci) pour ses propriétés cicatrisante en cas de brûlures. En pommade.

Le millepertuis dont le traitement des brûlures est le premier usage externe, calme la douleur et favorise remarquablement la réparation des tissus.
Pour préparer le baume il faut faire macérer au soleil pendant 6 à 8 semaines, en agitant souvent le flacon, 500 gr. de fleurs fraîches dans un litre d’huile d’olive, puis filtrer ; à garder en bouteille bien bouchée.

Bien entendu il s'agit là de brûlure superficielles et légères ainsi que des coup de soleil.
Pour les brulures les plus graves il n'y a hélas pas grand chose a faire et les dommages de la peau sont irréparables comme nous le montre ce dessins :


elsalucie

Messages : 55
Date d'inscription : 19/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mots courants

Message  elsalucie le Dim 22 Aoû - 16:12

DUREE DES SOINS




  • Les maux de ventre :

    Constipation : Si pas d’amélioration après deux jours de traitement, appliquer une médication plus forte a base de plante purgative
    Diarrhée :
    Pareillement s’il n’y a pas d’amélioration après deux jours de
    traitement chercher plus en approfondissement la cause de cela (Choléra,
    mauvaise alimentation ou autre)
    Menstrues et ballonnement : pendant la durée des maux.
  • Les maux de tête :
    Si
    les symptômes persiste malgré le traitement rechercher la cause et voir
    si cela n’est pas causé par une rage de dent ou un problème aux yeux.
    Sinon continuer le traitement si cela soulage et si rien n’y fait, il
    faudra sans doute songer a une trépanation pour cela faite appel a un
    chirurgien. (méthode un peu barbare je le conçois, mais n’oubliez pas que nous sommes au XVe)
  • Les conjonctivites :
    Traitement jusqu'à amélioration des yeux.
  • Les maux de dents :
    Si les remèdes ne soulagent pas le patient il n’y a pas d’autre choix que d’arracher.
  • Les maux de gorge :
    Le
    traitement doit durer le temps que le patient ce sente mieux et surtout
    que la gorge reprenne un aspect normal. Par contre si les symptômes
    persiste voir même empire, il n’y a malheureusement pas grand-chose a
    faire si ce n’est peut être de prendre des plantes plus « fortes ».
  • La gravelle :
    Traitement jusqu'à disparition du cristallin
  • L’apostume :
    La plaie doit être soigné, traité et surveillée jusqu'à la cicatrisation.
  • Les entorses :
    Le
    repos du membre doit durer au moins une bonne semaine si ce n’est plus,
    et renouveler les cataplasme au moins tout les deux jours.
  • Les douleurs musculaires :
    On peut renouveler le traitement jusqu'à disparition de la douleur. Attention néanmoins avec l’infusion de feuille de frênes.
  • Les fractures :
    Repos total du membre jusqu'à ce que les os soit ressouder (compter environ trois semaine à plusieurs mois suivant la gravité)
  • Les coupures légères , morsures ou brulures :
    Les soins sont a faire jusqu’à la cicatrisation de la plaie.

elsalucie

Messages : 55
Date d'inscription : 19/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum